ouvrable


ouvrable

ouvrable [ uvrabl ] adj. m.
• 1260; uverable fin XIIe; de ouvrer « travailler », rattaché par erreur à ouvrir (les magasins, les usines)
Se dit des jours de la semaine qui ne sont pas des jours fériés. La semaine comporte six jours ouvrables et cinq jours ouvrés. ⊗ CONTR. Férié; chômé.

ouvrable adjectif (de ouvrer) Se dit d'une matière susceptible d'être mise en œuvre, travaillée. ● ouvrable (difficultés) adjectif (de ouvrer) Sens Bien distinguer ces deux adjectifs qui n'ont pas tout à fait le même sens. 1. Jour ouvrable = jour où l'on peut travailler, jour qui n'est pas férié. Une semaine type comporte six jours ouvrables (du lundi au samedi inclus). 2. Jour ouvré = jour où l'on travaille effectivement. Une semaine type comporte cinq jours ouvrés (du lundi au vendredi inclus). Remarque Ouvrable et ouvré sont issus d'un ancien verbe ouvrer, travailler (à rapprocher de œuvrer), et n'ont pas de rapport avec ouvrir. ● ouvrable (expressions) adjectif (de ouvrer) Jour ouvrable, jour consacré normalement au travail. (Tous les jours de la semaine sont des jours ouvrables, sauf le jour de repos hebdomadaire [qui est en principe le dimanche] et les jours fériés et chômés.)

ouvrable
adj. Jour ouvrable, où l'on travaille normalement (par oppos. à férié).

⇒OUVRABLE, adj.
A.Jour ouvrable. Jour consacré au travail. Anton. jour férié; jour de fête. Ne comptons que trois cents jours ouvrables dans l'année (SAY, Écon. pol., 1832, p.227). Ce n'était ni le Paris laborieux des jours ouvrables, ni le Paris qui muse, le dimanche (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.541):
♦ ... nous étions réduits, les jours ouvrables au tête-à-tête de famille, le dimanche à la société des bourgeois du village et des gentilshommes voisins.
CHATEAUBR., Mém., t.1, 1848, p.107.
B. —[En parlant de matériaux] Qui peut être façonné. Entraîné (...) par cette dévotion à la matière ouvrable inhérente à sa nature, il [Maillol] s'adonna à l'expression nouvelle de son goût [la céramique] (J. CLADEL, Maillol, 1935, p.60).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Ca 1170 jur uverable «jour où l'on peut travailler (par opposition aux dimanches et jours de fête)» (Rois, éd. E. R. Curtius, I, XX, 19, p.41); 1260 jour ouvrable (ETIENNE BOILEAU, Métiers, éd. R. de Lespinasse et Fr. Bonnardot, LXXXIII, VII, p.181); 2. 1874 «(d'une matière) susceptible d'être travaillé» matière ouvrable (Lar. 19e). Dér. de ouvrer; suff. -able; cf. aussi jurn uvrer «jour ouvrable» (début XIIe s. St Brendan ds T.-L.). Fréq. abs. littér.:14. Bbg. VERREAULT (Cl.). Les Adj. en -able en franco-québécois. Trav. de ling. québécoise. 3. Québec, 1979, p.215.

ouvrable [uvʀabl] adj.
ÉTYM. V. 1260; uverable, fin XIIe; de ouvrer.
1 Se dit des jours consacrés normalement au travail (opposé à jours fériés). — Le mot est souvent rattaché par erreur à ouvrir (les magasins, les usines). Ouvrable était critiqué par les grammairiens du XVIIe s. qui lui préféraient ouvrier (II., 2.). || Jours ouvrables et jours ouvrés (II.).
0 Vous serez de la plus grande assiduité aux offices de la paroisse, jours de fête et jours ouvrables.
Diderot, Jacques le fataliste, Pl., p. 608.
2 (1874). Techn. Qui peut être mis en œuvre, travaillé.
CONTR. (De 1.) Férié; chômé.
DÉR. (De 2.) Ouvrabilité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ouvrable — Ouvrable. adj. v. Il n a d usage que dans cette phrase. Jour ouvrable. jours ouvrables, pour dire, Les jours qui ne sont ni dimanches ni festes, & où il est permis de travailler …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ouvrable — adj. ouvrâblo, a, e (Villards Thônes). A1) n., jour ouvrable ouvrable // ouvrier // travaillé // de travail : zènovrai (Albertville) ; zhò(r) su sman na <jour sur semaine> (Albanais.001 | Thônes) ; zhò ouvrable travalyà / k on travalye… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ouvrable — (ou vra bl ) adj. Usité dans cette seule locution : jour ouvrable, jour consacré au travail. •   Ce beau calendrier Rouge partout, et sans nul jour ouvrable, LA FONT. Cal.. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Il doit avoir chascun jour ouvrables quatre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OUVRABLE — adj. m. Consacré au travail. Il n est usité que dans l expression, Jour ouvrable, Jour qui n est point férié, où il est permis de travailler et d ouvrir les boutiques …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • OUVRABLE — adj. m. Qui est consacré au travail. Il n’est usité que dans l’expression Jour ouvrable, Jour qui n’est pas férié et qui est consacré au travail …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Jour ouvrable — Un jour ouvrable est au sens large, un jour où il est possible de travailler. Les jours ouvrables correspondent donc à tous les jours du calendrier à l exception des jours fériés et des jours correspondant au repos hebdomadaire légal. En général… …   Wikipédia en Français

  • Jour ouvrable — ● Jour ouvrable jour consacré normalement au travail. (Tous les jours de la semaine sont des jours ouvrables, sauf le jour de repos hebdomadaire [qui est en principe le dimanche] et les jours fériés et chômés.) …   Encyclopédie Universelle

  • Ligne A du RER d'Île-de-France — RER A Une rame MS 61 rénovée en gare de Boissy Saint Léger, en zone RATP …   Wikipédia en Français

  • ouvrer — [ uvre ] v. <conjug. : 1> • ovrer XIIe; obrer 980; lat. operari 1 ♦ V. intr. Vx ou région. Travailler. ⇒ œuvrer. « Il est défendu [...] d ouvrer les fêtes et les dimanches » (Furetière). ⇒ ouvrable. 2 ♦ V. tr. Techn. Mettre en œuvre (des… …   Encyclopédie Universelle

  • ouvrier — ouvrier, ière [ uvrije, ijɛr ] n. et adj. • XIIIe; ovrer, overierXIIe; lat. operarius I ♦ N. 1 ♦ Personne qui exécute un travail manuel, exerce un métier manuel ou mécanique moyennant un salaire; et cour. Travailleur manuel de la grande industrie …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.